QUATUOR ARPEGGIONE

Country / Pays : Management : France
Ensembles : Quartets


© x
Biographie :

Isabelle FLORY et Nicolas RISLER, violons Artchyl KHARADZE, alto Marie-Thérèse GRISENTI, violoncelle. Le Quatuor Arpeggione se constitue en 1988. Les critiques reconnaissent vite l’identité du jeune ensemble qui se caractérise par «un tempérament passionné, un style remarquable et une grande finesse d’interprétation. » Le Monde Grâce à l'association ProQuartet, il rencontre alors les grands maîtres du quatuor (Lasalle, Alban Berg, Amadeus) qui reconnaissent son talent exceptionnel. 7 ans plus tard les Arpeggione seront choisis par Yehudi Menuhin pour célébrer son 80ème anniversaire au Palais de l'Élysée. En 1990, le Quatuor est distingué par la critique lors de sa première apparition au festival de Salzbourg, puis invité par Gidon Kremer au festival de Lockenhaus. Suivent alors des engagements dans presque toute l'Europe et les plus grandes manifestations étrangères : Wigmore Hall à Londres, Huddersfield contemporary mais music festival, Vienne, Linz, Dresde, Essen, Leipzig, Hambourg, Weimar, Madrid, Barcelone, Bruxelles, Lausanne, Genève aussi Los Angeles, Santa Barbara, Université d'Illinois, Ottawa, Toronto, l'Amérique Latine, le Proche-Orient, la Suède et la Russie…sans oublier un détour par l'Île d'Elbe au festival de Youri Bashmet. Le Quatuor Arpeggione a choisi son nom en hommage à Franz Schubert et s’attache à interpréter l’ensemble du répertoire pour quatuor à cordes de Haydn à nos jours. En 2001 le Quatuor Arpeggione a vécu d'importants remaniements. Avec un élan renouvelé, il poursuit sa politique des grands cycles initiée dès 1991 (Mozart : les 6 quatuors dédiés à Haydn, Schubert : les derniers quatuors, une intégrale Schumann) et prépare actuellement deux cycles Beethoven (les six quatuors de l'Opus 18 et la trilogieautour de la Grande fugue ) ainsi qu'une intégrale Brahms. Friands de nouvelles expériences, les musiciens ont monté un spectacle musical et théâtral : La sonate à Kreutzer d'après Tolstoï. Là, ils jouent Janacek, Beethoven, Tchaïkovski, Schubert bien sûr, mais aussi la comédie. Dans ce même esprit, ils ont imaginé leur série Musique sous les Étoiles qu’ils interprètent au Planétarium de la Cité des Sciences. Très engagé dans la création, le Quatuor Arpeggione se voit régulièrement confier des créations de compositeurs : Betsy Jolas (1995), Nicolas Bacri (1996), Denis Levaillant (1997 et 2006), le compositeur canadien Glenn Buhr (1998) et Antony Girard (2004). Il est soutenu depuis 1994 par l'association Musique Nouvelle en Liberté et joue dans son festival les Paris de la Musique en 2003 et en 2006. Le Quatuor Arpeggione joue avec de nombreux artistes : Pianistes : F. Aguessy, L. Cabasso, H. Cartier-Bresson, J.Ph. Collard, M. Dalberto, H. Cartier-Bresson, E. Ferrand N'Kaoua, P. Godart, N. Lee, J.M. Luisada, M. Rubasckyte, M. Scharapan, K. Stott, G. Torma , M. Vitantonio Violoncellistes : A. Meunier, J. Pernoo, R. Chrétien, D. de Williencourt, D. Yablonsky Altistes : T. Coman, J. Dupouy, K. Lethiec, B. Pasquier Clarinettistes : F. Héau, M. Lethiec, P. Messina, P. Moraguès, B. Yannotta Harpistes : I. Moretti, H. Storck Sopranos : P. Bouveret, V. Tabery, G. Webster.

Retour Page précédente


© 2002 www.valmalete.com

samedi 24 juin 2017