Gilbert AMY

Country / Pays : Management : WORLD
Conductor : Conductor


© Alvaro Yanez
Biographie :

Né à Paris en 1936, Gilbert Amy fait des études secondaires littéraires. Il obtient, en 1954, le Premier Prix au Concours Général de Philosophie, mais décide de s’orienter définitivement vers la musique qu’il pratiquait déjà depuis l’âge de 12 ans. Il entre au Conservatoire de Paris où il sera l’élève de Simone Plé Caussade, Henriette Puig Roget, Olivier Messiaen et Darius Milhaud. Il travaillera le piano, en privé, avec Yvonne Loriod.
Par la suite, il fera la connaissance de Pierre Boulez qui  lui commandera « Mouvements » pour ensemble instrumental. Cette œuvre sera créée en 1958 à Darmstadt sous la direction de Bruno Maderna.
Dès lors, ses œuvres seront jouées régulièrement dans les hauts-lieux de la création musicale : Donaueschingen, Darmstadt, Varsovie, Festival de Royan, Berlin, Biennale de Venise…

Il séjournera un an à Berlin, en 1964/65, invité par la Fondation américaine Ford, parmi d’autres artistes, peintres, sculpteurs, écrivains, décorateurs… Il y fera la connaissance de Michel Butor, du compositeur Eliott Carter, de l’artiste Ruth Francken et de bien d’autres.

En 1967, il prend la tête du « Domaine Musical », série parisienne de concerts de musique contemporaine, hébergée tour à tour à l’Odéon, puis au Théâtre de la Ville. Il assumera cette tâche jusqu’en 1974, date à laquelle cesseront les activités de l’Ensemble. Parallèlement à la direction du « Domaine Musical », Gilbert Amy a poursuivi une carrière de chef d’orchestre à l’étranger et en France, dans un répertoire très étendu. Citons, parmi les orchestres qu’il a été amené à diriger, l’Orchestre de Paris, celui de l’Opéra de Paris, l’Orchestre National, l’Orchestre symphonique de la B.B.C., celui de la NDR de Hambourg, l’orchestre de la Suisse Romande, du Bayerische Rundfunk…

En 1974/75, il lui est demandé de réfléchir à une refonte des orchestres de l’ORTF. Il inventera le concept de « géométrie variable » et créera, dans la toute fraîche Radio France, le Nouvel Orchestre Philharmonique, fondé sur ces principes, afin de s’adapter à toutes sortes de programmations diverses. Il en sera le Directeur artistique et Premier chef d’orchestre, et assurera près de 100 concerts et enregistrements dont plusieurs tournées en France et à l’étranger (1976-81).

En 1982, il se rend à l’Université de Yale, aux Etats-Unis, dans le cadre d’un cours de composition. C’est pendant cette année qu’il composera sa Missa cum jubilo, créée à l’Orchestre de Paris en 1988.

En 1984, à la demande de Maurice Fleuret, alors Directeur de la Musique au Ministère de la culture, il prend la direction du jeune Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon, remplaçant Pierre Cochereau, décédé brusquement. Gilbert Amy quittera son poste en septembre 2000.

Gilbert Amy est l’auteur d’une oeuvre importante. Son activité de compositeur couvre les domaines les plus variés : musique de chambre, vocale, ensembles instrumentaux, musique symphonique, une messe, un opéra (Le Premier Cercle, créé à l’Opéra National de Lyon en octobre 1999), deux quatuors à cordes… Citons, parmi les œuvres les plus marquantes, Trajectoires, pour violon et orchestre, D’un Espace déployé (crée par Georg Solti en 1973), Une Saison en Enfer (d’après A. Rimbaud), Missa cum jubilo (1982/83), deux quatuors à cordes, Orchestrahl, Trois scènes pour orchestre, un concerto pour violoncelle, une de ses toutes dernières œuvres. Parmi les chefs d’orchestre appelés à diriger sa musique, citons Pierre Boulez, Semyon Bychkov, Peter Eotvos, Lorin Maazel, Georg Solti, Michel Plasson, Peter Csaba, Zolt Nagy, Pascal Rophé…


Gilbert Amy a obtenu :

-    Le Grand Prix National de la Musique (1979)
-    Le Prix de la Musique symphonique de la SACEM
-    Le Prix du disque de l’Académie Charles Cros
-    Le Prix de la Critique dramatique et musicale (pour la Missa cum jubilo)
-    Le Grand Prix musical de la Ville de Paris (1986)
-    Le Prix Cino del Duca pour l’ensemble de son œuvre (2004)

Biography :

Born in Paris in 1936, Gilbert Amy a secondary education literature. He obtained in 1954, the First Prize at the General Philosophy, but decided to move permanently to the music he already practiced since the age of 12. He entered the Paris Conservatoire where he was a pupil of Simone Plé Caussade, Henriette Puig Roget, Olivier Messiaen and Darius Milhaud. He will work the piano, in private, with Yvonne Loriod.

Thereafter, it will inform him that Pierre Boulez commission "Movements" for instrumental ensemble. This work will be established in 1958 in Darmstadt under the direction of Bruno Maderna.

Therefore, his works will be played regularly in the highlights of musical creation: Donaueschingen, Darmstadt, Warsaw, Royan Festival, Berlin, Venice Biennale…
He will travel one year in Berlin, 1964/65, when asked by the US Ford Foundation, among other artists, painters, sculptors, writers, designers… There will inform Michel Butor, the composer Elliott Carter, ' Francken artist Ruth and many others.

In 1967, he became the head of "Domaine Musical," Parisian series of concerts of contemporary music, hosted alternately in the Odeon, and then at the Theatre de la Ville. He will assume this task until 1974, when cease activities of the Set. In parallel with the direction of "Domaine Musical," Gilbert Amy pursued a career as a conductor abroad, and in France, in a very broad repertoire. Among the orchestras he has been led to directing, the Orchestre de Paris, the Paris Opera, the National Orchestra, the BBC Symphony Orchestra, the NDR Hamburg, the Orchestra de la Suisse
Romande, the Bayerische Rundfunk…

In 1974/75, it is asked to consider an overhaul of orchestras ORTF. He will invent the concept of "variable geometry" and create, in the fresh Radio France, the Nouvel Orchestre Philharmonique based on these principles, in order to adapt to all kinds of different programs. It will be the artistic director and conductor Premier, and provide nearly 100 concerts and recordings including several
tours in France and abroad (1976-81).

In 1982, he went to Yale University, United States, as part of a composition course. It was during this year that he composed his Missa cum jubilo, founded the Orchestre de Paris in 1988.

In 1984, at the request of Maurice Fleuret, then Director of Music at the Ministry of Culture, he was appointed head of young Conservatoire National Superieur de Musique de Lyon, replacing Pierre Cochereau, who died suddenly. Amy Gilbert will leave his post in September 2000

Gilbert Amy is the author of an important work. Its activity as a composer covers a wide range of areas: chamber music, vocal, instrumental ensembles, symphonic music, a Mass, an opera (The First Circle, created at the Opera National de Lyon in October 1999), two string quartets … Among the most striking works, Trajectories, for violin and orchestra, A deployed here (created by Georg Solti in 1973), A Season in Hell (from A. Rimbaud), Missa cum jubilo (1982 / 83), two string quartets, Orchestrahl, Three scenes for orchestra, a concerto for cello, one of his last works. Among the conductors required to direct his music include Pierre Boulez, Semyon Bychkov, Peter Eotvos, Lorin Maazel, Georg Solti, Michel Plasson, Peter Csaba, Zolt Nagy, Pascal Rophé…


Gilbert Amy won:

-- The Grand Prix National de la Musique (1979)
-- The Price of Music Symphony SACEM
-- The Prix du Disque de l'Académie Charles Cros
-- The Prix de la Critique dramatic and musical (for the Missa cum jubilo)
-- The musical Grand Prix de la Ville de Paris (1986)
-- The Price Cino del Duca for all of his work (2004)

Retour Page précédente


© 2002 www.valmalete.com

vendredi 24 mars 2017